Préambule


Saint-Jacques de la Lande, banlieue de Rennes

Des voisins indélicats et grossiers,
des sans-papiers massivement importés,
des petits dealers excités aux grosses cylindrées,
des progénitures braillardes et mal élevées,
des hordes de fétides parasites encapuchonnés,
des apprentis pilotes aériens aux loopings effrénés,
aux hebdomadaires légions de paysagistes qui n’ont rien à débroussailler...

Ce quartier jadis agréable - dorénavant bien ancré dans son époque - regorge de nuisances en tout genre défiant chaque jour davantage les lois de la gravité.

Le quotidien de cette banlieue, c’est aujourd’hui en alexandrins que je vais vous le conter...

... avant d’y mettre un sérieux coup de prose.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire