Les petits jardiniers


Ô belle Mère Nature, quand vas-tu t'épanouir
De janvier à décembre à trop te faire occire
Par ces paysagistes que tu vois revenir
Plusieurs jours par semaine afin d'entretenir
Quelques mètres de plantes déjà bien trop taillées.
Mais des litres d'essence il leur faut consommer :
Conventions contractuelles, ils n'ont pas d'autre choix
De vider réservoirs dans ce grand jeu de l'Oie.
Et tondant dans le vide, ils vont se promener
Leurs couteaux chatouillant tes branches nécrosées
Pendant des heures durant jusqu'à la pénurie.
Après tout l'on s'en fout de cette écologie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire